Aller au contenu principal
10 avril 2014 / Cybel i-mage

Pétition Nationale : Halte aux Charlatans du Web !

petition-mes-opinions-abus-web-agences-freelances

Halte aux charlatans du web

et aux pratiques abusives et irrespectueuses

des agences de créations de sites !

logo_mes_opinions

Signez la Pétition sur MesOpinions.com :

http://www.mesopinions.com/petition/medias/halte-aux-charlatans-web-aux-pratiques/11832

petition-web-agences-abus-charlatans

 

7 janvier 2014 / Cybel i-mage

Nos Meilleurs Voeux 2014 à Tous nos Lecteurs ! Enjoy Blogs & Social Medias ;)

Voeux-Cybel-i-mage-vs-Agathe-Cauchard

 

22 octobre 2013 / Cybel i-mage

Plus que 3 jours pour remporter un Golden Blog Award ! Votez pour Nous !

Comme vous le savez, Cybel UNIT est le Cercle privé des Community Managers de Cybel i-mage.

Cybel UNIT

Cette année 2013, Cybel UNIT participe à la Cérémonie des Golden Blog Awards qui récompense les Meilleurs Blogs par Catégorie lors d’une Soirée Animée par Noel Cambessedes et Alexandre Nassar, le 13 novembre 2013 à l’Hôtel de Ville de Paris.

Fort du succès des trois précédentes éditions, les Golden Blog Awards se sont imposés dans le Paysage Numérique et Médiatique.

Cette 4ème Edition se tiendra une nouvelle fois dans les Magnifiques Salons de l’Hôtel de Ville de la Mairie de Paris avec de nombreuses Nouveautés et une Cérémonie encore plus Grandiose !
Il s’agit véritablement de la Consécration du Concept, des Blogueurs et de leur Talent.

Votez pour Nous ! 

pub_golden_blog_awards_paris_2013_cercle_liberaux

20 octobre 2013 / Cybel i-mage

Hapstatou Sy et les Réseaux Sociaux …

Interview AC & CT Cybel i-mage© 15/10/2013

Nous avons interviewé Hapsatou SY, Entrepreneure, Fondatrice d’Ethnicia (célèbre chaîne de salons de beauté et de coiffure en France) et Créatrice de produits de beauté (HapsatouSy, Artisan MakeUp, Ethnicia et Dazzia). Quelle est sa relation avec les Réseaux dans le développement de ses projets en France comme à l’International ?

Hapsatou_Sy_fashionista3

Hapsatou Sy, votre parcours entrepreneurial est remarquable.

Quel est selon vous, le secret de la réussite ?
C’est tout d’abord de croire en soi, de se donner les moyens d’y arriver tout en ayant conscience que cela ne va pas être facile, il ne faut pas se mentir. Ensuite le secret de la réussite est de se fixer des objectifs, et c’est ensuite à l’atteinte de ses objectifs que l’on peut parler de réussite. Ces objectifs doivent être personnels.

Avez-vous dés le départ investi dans une Stratégie de Communication sur le Web (site internet, réseaux, référencement, affiliation) ?
Pas du tout. Au départ, j’ai opté pour une stratégie de « street marketing », car je considérais qu’elle était plus proche des clients. Mais il est vrai que dans un deuxième temps est venue la stratégie de communication sur le web.

Comment votre Équipe de Communication utilise-t-elle les Réseaux Sociaux pour développer la Notoriété de votre Marque ?
Je gère principalement la partie réseaux sociaux et notamment mon blog en direct afin de rester très connectée avec mes clients et les personnes qui me suivent. Avec mon équipe, nous essayons très simplement d’être présents et de poster des choses qui intéressent les gens, de suivre l’actualité de notre métier. Nous essayons aussi surtout de faire partager notre aventure à travers des tweets et des messages Facebook en faisant en sorte que les posts soient en général les plus proches des gens possible.

Vous êtes présente personnellement sur les Réseaux Sociaux, et vous tenez un Blog. Sont-ils pour vous des Outils indispensables à votre Carrière ?

Je ne sais pas si ce sont des outils indispensables à ma carrière mais en tout cas ce que je sais c’est que cela me fait beaucoup de bien d’y écrire, de donner des informations mais aussi de rester connectée avec tous ses gens qui me suivent. Aujourd’hui, c’est grâce à eux si mes marques existent donc c’est quelque chose que je vais poursuivre par pur plaisir !

La gestion d’un Blog et de quelques Réseaux étant chronophage, avez-vous déjà fait appel à des Community Managers spécialisés dans la Beauté ?
Je n’ai encore jamais fait appel à des Community Managers. Cela m’est arrivé seulement ponctuellement, à l’époque, lors d’opérations de communication que nous lancions mais il est vrai que plus la marque va grandir plus il va falloir que je pense à opter pour un Community Manager !

Savez-vous que ce Métier d’avenir se développe à grande vitesse et que les Marques investissent de plus en plus dans cette fonction. Quel est votre avis sur ce tournant majeur ?
Pour moi, il est indispensable pour les marques de prendre position sur le net, de pouvoir faire en sorte d’être présent simplement pour montrer l’intérêt porté au client, pouvoir leur répondre. C’est donc absolument un métier qui mérite de se développer.

Dans une Stratégie de développement à l’international, pensez-vous qu’un Community Manager puisse significativement vous faire connaître en dehors des frontières grâce au Web ?
Je pense qu’un Community Manager peut effectivement y contribuer. Cependant, je pense que chaque pays à sa propre culture et qu’il faut tenir compte des ses spécificités. Je crois donc en la nécessite d’avoir des Community Manager locaux pour parler à des clients locaux qui n’ont pas forcément les mêmes besoins que ceux que l’on peut avoir en France.

site-web-hapsatou-sy

3 septembre 2013 / Cybel i-mage

Adopte un Community Manager Cybel i-mage…

adopte-un-community-manager-cybel-image-agence-paris-bordeaux

8 août 2013 / Cybel i-mage

Quand les Stars investissent les Réseaux pour rester « On » …

Article AC et CT Cybel i-mage© 08/08/2013

delphine-chaneac-community-manager-cybel-image

« …Un Community Manager, on en a tous besoin pour des entreprises, une marque afin de mieux comprendre les outils. En tant que comédienne Christophe Taupin m’aide à mieux connaitre les personnes qui m’entourent, à fabriquer  un réseau. Pour moi aujourd’hui, « Community Manager » n’est pas seulement un métier mais aussi une personne qui connait son artiste (quand il s’agit d’un domaine artistique) afin de simplifier les choses et arriver à un résultat commun et en adéquation avec la personnalité … » Delphine Chaneac.

 Si vous ne connaissez pas Delphine Chaneac, il est temps de la découvrir ! Comédienne française ayant tournée dans les Téléfilms de M6 « L’amour vache », « L’amour très vache », « Demain je me marie », mais aussi dans la Série « Le Transporteur », elle a également joué dans « Brice de Nice » aux côtés de Jean Dujardin, et elle a admirablement incarné le rôle d’un Alien dans le Film Américain « Splice ».

En 2012, Delphine Chaneac est devenue l’Egérie du Maitre Joaillier Edouard Nahum. Et dernièrement, elle a participé à l’Emission « Un Air de Star » animée par Karine Le Marchand sur M6 aux côtés de Nicoletta, Valérie Bègue, Natasha St-Pier, Le Prince Emmanuel-Philibert de Savoie, etc…

Pour rester connectée avec ses Fans, Internet s’est imposé naturellement pour la Star.
Elle est donc présente sur le Web via un Site Officiel et trois Réseaux : TwitterFacebookVimeo.

site-web-delphine-chaneac-cybel-image

Son Site Web, lancé en Juin 2013, enregistre déjà près de 2 000 visites et des pics de fréquentation pouvant atteindre plus de 300 visites par jour, jusqu’aux Etats-Unis et la Nouvelle Calédonie. Sa Page Facebook réunit 27 600 Fans, et son Compte Twitter 2 600 Abonnés.

facebook-delphine-chaneac-cybel-image

Delphine Chaneac n’a pourtant pas toujours le temps de gérer elle même sa Présence on line.
Donc Elle fait appel à un Community Manager pour assurer le standard à toute heure. Cette formidable technique de communication se démocratise dans le monde du Showbiz. Et grâce à des Communautés connectées et internationales, la puissance d’impact est vertigineuse !

Le Community Management de Star ne se contente pas d’écrire le Journal Publique des Personnalités. Il relaye l’Information auprès des Relais d’influence afin de prospecter de nouveaux Fans. Et une fois le Virus implanté, sa propagation peut vite prendre des proportions extraordinaires. C’est la Magie de notre Ere Numérique, qui n’existait pas avant les années 2000, les Stars devant redoubler d’efforts pour se faire connaître et être plus proche de leur public ….

20 juin 2013 / Cybel i-mage

Comment augmenter le Taux de Transformation d’un Site Ecommerce ?

Article OD Cybel i-mage© 20/06/2013

Le taux de transformation, qu’est-ce que c’est ?

Appelé également « taux de conversion », le taux de transformation d’un site e-commerce est le pourcentage d’internautes ayant convertis leur visite par un achat. Le calcul est simple :

Pourquoi chercher à l’augmenter ? Pour des raisons de rentabilité principalement. Car il est bien plus cher de faire l’acquisition de nouveaux clients que de faciliter la transformation en acte d’achat des visiteurs fidèles. En d’autres termes, plus le taux de transformation augmente, plus la rentabilité commerciale augmente.

Nos 7 conseils pour augmenter le taux de transformation de votre boutique en ligne

Augmenter le taux de transformation de votre site e-commerce passe par 2 phases : une étape d’audit et une étape d’actions à mettre en œuvre.

1. Mettre en place une Heatmap

Ces petits logiciels sont utilisés pour repérer les endroits où les visiteurs cliquent le plus. Cela vous aidera à identifier les différentes zones de « chaleur » où l’information est plus ou moins attractive. Les zones bleues par conséquence (témoins d’un nombre de clics peu important), pourront être réorganisées.

2. Mettre en place un système de Feedback

Avoir des retours d’expérience de vos visiteurs est un bon moyen d’augmenter leur visite en achat. Des modules tels que 4Q sont spécialement recommandés pour cela. Il s’agit de mettre en place un petit sondage qui est soumis à vos internautes à la fin de leur navigation. En ayant des retours d’expériences réguliers, vous pourrez gommer les erreurs et valoriser les bons points.

3. Travailler la Landing Page

La landing page est la page de votre site sur laquelle l’internaute atterrira après avoir cliqué sur une annonce de lien sponsorisé. Elle est dès lors une porte d’entrée stratégique vers la réussite de votre site e-commerce. La landing page doit être travaillée comme un support à part entière : photo, promesse de marque, bénéfice consommateur, offre claire, call to action.

 4. Développer un Plaisir de Navigation Maximum

Réagissez aux retours clients en mettant en place une ergonomie et un plaisir de navigation optimaux sur votre boutique en ligne :

  • Cherchez à diminuer le nombre de clics ainsi que le scrolling,
  • Optez pour un menu horizontal qui accroche facilement le regard,
  • Mettez en place des photos et zooms produits de qualité

Et veillez enfin à ce que le temps de chargement de vos pages soit réduit à son strict minimum pour ne pas lasser vos cyberacheteurs.

 5. Valoriser une Image de Marque Forte

Des clients sont heureux de la qualité de vos produits ? Faîtes-le savoir par l’insertion de témoignages clients qui vont jouer un rôle de prescription important. Des visiteurs rassurés deviendront plus facilement des clients heureux. Des articles de presse vous congratulent ? Eh bien, publiez-les sur vos pages. Bref, cherchez à mettre en valeur votre image de marque par le biais de la reconnaissance extérieure de votre société et de ses produits.

6. Publier du Contenu Publicitaire

Les textes d’accroches, slogans, descriptifs produits ou les bénéfices consommateurs sont autant d’éléments de contenu qu’il est bon de tourner à la sauce marketing. Pensez votre site comme un support publicitaire à part entière, faîtes vivre votre boutique en ligne avec du contenu dynamique et commercial, notamment des textes courts, clairs et percutants.

 7. Des « call to action » en guise de balises

Inciter vos visiteurs à passer à l’action sur vos différentes pages : « commander un produit », « continuer les achats », « regarder les disponibilités en stock », « choisir sa couleur », « recommander à un ami »… Ces techniques marketing ont fait leurs preuves, alors n’hésitez pas à vous en servir à votre tour !

24 mai 2013 / Cybel i-mage

Découvrez Fashionista by Cybel i-mage !

Fashionista est une Marque de Cybel i-mage où les Community Managers sont Spécialisés dans le Monde du Luxe, de la Mode et de la Beauté. Visitez le Site sans plus attendre, il est superbe !

Fashionista by Cybel-image

12 mai 2013 / Cybel i-mage

Le Web-to-Store : Nouveau Levier de Croissance pour les Magasins

Article OD Cybel i-mage© 12/05/2013

La crainte passée de voir les achats sur le Net dépasser ceux de la « real life », le Web-to-Store apparaît plus que jamais comme un excellent levier de croissance pour les entreprises.  Pourquoi et comment ? Décryptage.

Le Web-to-Store, c’est quoi déjà ?

Le Web-to-store se définit comme étant un comportement d’achat dans lequel les internautes et mobinautes recherchent pour leurs achats divers de l’information très ciblée et précise sur la Toile avant de se rendre en magasin : taille, disponibilité, lieux de vente, meilleurs tarifs, avis de consommateurs…

Rappelons-nous qu’aux débuts de l’e-commerce, la plupart des spécialistes craignaient de voir l’e-commerce sérieusement grignoter les parts de marchés des points de ventes physiques.

Une bonne dizaine d’années plus tard, le constat est tout autre :

  • 92% des achats se font en magasin.
  • 86% des internautes utilisent la Toile comme source d’informations pour leurs achats.
  • 77% des internautes juge le Net indispensable pour préparer leurs emplettes.

Ces chiffres traduisent également l’arrivée d’un phénomène complémentaire au Web-to-Store : le ROPO pour Research Online Purchase Offline : « Rechercher en ligne acheter hors ligne »

Tirer profit du Web-to-Store pour votre entreprise…

Avec ce phénomène, force est de constater que le Net devient dès lors l’allié du commerce traditionnel. Reste à savoir comment mettre en place différentes actions pour initier un tel comportement de la part de vos consommateurs et prospects.

  1. Le Couponing

L’idée est d’émettre des bons de réductions sur les différents sites des marques. Ces coupons seront utilisables sur les lieux de vente.

  1. Le Store-locator

Une page de résultats de type Google Map indique avec précision le magasin le plus proche où le produit recherché est à la vente. L’intérêt majeur est d’augmenter la visibilité d’une marque et de son enseigne à travers les moteurs de recherche pour inciter les Internautes à franchir le pas entre virtuel et réel.

  1. Le Click & Collect

Ce service offre comme avantage pour les consommateurs : un gain de temps, l’assurance de la disponibilité du produit, une facilité de mise en œuvre. Le principe est de réserver, de pré-acheter un article en ligne, puis d’aller simplement le récupérer rapidement sur le lieu de vente.

  1. Le Pré-shopping

Il s’agit là certainement du service le plus abouti en termes de Web-to-Store. Le principe est celui d’un accompagnement sur-mesure et d’une aide personnalisée dans le processus d’achat du consommateur.

Cela peut prendre diverses formes : un comparateur de prix, l’information sur la disponibilité du modèle recherché, un formulaire retraçant les besoins et attentes du consommateur… Le tout directement en ligne, sur le site officiel ou sur un site annexe d’une marque. Fort de ces conseils sur-mesure, l’internaute se rend alors en magasin pour conclure son achat.

Cette nouvelle tendance de fond qui s’inscrit dans la durée démontre combien la donne du commerce et de l’e-commerce ont changé. Il devient alors impératif de savoir mettre en œuvre une stratégie commerciale sur le Net multiple et riche d’actions différentes. Car les anciens scenarii ne produisent plus les mêmes retombées. Une évolution bénéfique pour tous néanmoins.

26 avril 2013 / Cybel i-mage

Vous êtes plutôt branchés #PurePlayers ou #Bricks&Clicks ?

Article AC Cybel i-mage© 26/04/2013

pure-player-bricks-clicks-ecommerce-magasin-ligne-web

Les « pure players » sont des entreprises qui commercialisent exclusivement sur des boutiques en ligne. En 2012, les 5 leaders de la Toile sont cdiscount, venteprivée, pixmania, groupon et promovacances : Top 100 des Pure Players du Web. Tous les secteurs d’activité sont concernés et le business plan repose toujours sur un e-commerce virtuel, actif, interactif.

Les « bricks and clicks » sont des entreprises de briques et de clics, qui commercialisent donc sur des e-commerces mais également dans des magasins. Ce concept s’oppose au modèle du « tout virtuel » en conservant une relation client physique. Parmi les plus connues, nous retrouvons la FNAC, la SNCF, France Loisirs, etc…

Ces tendances au clic témoignent qu’il est devenu improbable de ne pas avoir une adresse en ligne pour vendre. Le client est infidèle, il critique, et il achète de chez lui, à des heures où « fermeture du magasin » n’existe pas sur le web. La vente en ligne : un enjeu pour les VRP qui doivent « un peu » lâcher le volant pour la souris…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 47 followers